Classé dans : Carnet de voyage | 0

J7 : On the Road again…

 

C’est pas tout ça mais il faut retourner à Salta!
Et cette fois, en empruntant la RN68, qui passe notamment par la Quebrada de las Conchas, que Diego nous a particulièrement bien vendu. D’après lui, ce sont les plus beaux paysages du coin!

carte routière quebrada las conchasTout le long de la route, il y a des arrêts touristiques prévus pour voir certaines formations géologiques d’intérêt.
Après les merveilles de la ruta 40, on a hâte de voir ça!

Dès la sortie de Cafayate, on retrouve sur la route nos deux autostoppeurs Léa et Gérard qui cherchent eux aussi à visiter la Quebrada aujourd’hui. “On se connaît non?”. Quand y en a pour 2, y en a pour 4!
On a donc passé la journée avec eux dans la Quebrada.

 

 

Et il faut bien avouer qu’on a été déçu… Ben oui, Las Flechas c’est chouette : de grandes montagnes rouges, des gros rochers aux formes curieuses, un amphithéâtre naturel (ça faut avouer on a bien apprécié!!)… Mais comparé à la ruta 40, c’est du pipi de chat de la rigolade!
Si on avait su, on serait resté plus longtemps sur la ruta 40…

Mais bon, maintenant qu’on est là, on continue et on profite de ce qui reste quand même des paysages très intéressants.

 

 

Au bout de la Quebrada, à Alemania, on dépose nos autostoppeurs pour qu’ils repartent vers Cafayate et on continue notre route vers Coronel Moldès et le lac Cabra Corral.

 

selfie de quatre personnes autostoppeurs Quebrada de las conchas

 

Le lac est immense, et vu de la route qui le surplombe, vraiment très joli. Il donne envie de se baigner!
Apparemment, en pleine saison, c’est une véritable attraction touristique qui offre une tonne d’activités : bateau, jet ski, saut à l’élastique depuis le grand pont, canyoning, rafting… bref, on s’attendait à de l’animation.
Mais là, à part les pêcheurs regroupés sur le pont… Tout est calme et les centres d’activité semblent fermés! On est en pleine période creuse…

 

lac de cabra corral

On retourne finalement à Coronel Moldès pour négocier une chambre dans une hostel à petit prix. Et on réussira à obtenir une super chambre avec grand lit et salle de bain privé pour presque moitié prix!

 

Pourtant au soir, l’hostel jusque là vide s’est rempli… de cyclistes!
Parce que oui, il faut quand même vous parler de la grande procession religieuse annuelle vers Salta.
La semaine prochaine à Salta a lieu une grande fête religieuse. Et la tradition veut que tous les habitants de la région s’y rendent en pèlerinage. Ils s’y rendent à pied ou à vélo bien souvent. Cela leur prend entre 3 et 6 jours à marcher ou pédaler pour arriver à Salta pour la grande fête.
Nous avons croisé ces pèlerins tout au long de notre road-trip, un peu partout, toujours suivis par des voitures balais en parfois même encadrés par la police…
Et ce soir, l’hostel en accueille certains avant leur arrivée à Salta prévue pour demain…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *